Data

General Issues
Environment
Planning & Development
Specific Topics
Environmental Conservation
Land Use
Public Amenities
Location
Montreal
Canada
Scope of Influence
name:scope_of_influence-key:organization_eg_a_local_business_or_cooperative_using_participatory_methods_to_manage_and_govern_itself
Files
https://s3.amazonaws.com/uploads.participedia.xyz/dcc70063-525d-4592-95f9-d70fa64bdff1_InfoGraphicHandout_8.5x11_12-08-17ENGLISH.pdf
Links
http://www.parcdesgorilles.net/
http://parcdesgorilles.blogspot.ca/
https://www.facebook.com/LesAmisDuParcDesGorilles/
Start Date
Ongoing
Yes
Time Limited or Repeated?
A single, defined period of time
Facilitators
No
Face-to-Face, Online, or Both
Both
Decision Methods
Not Applicable
Communication of Insights & Outcomes
Public Hearings/Meetings
New Media

CASE

Les AmiEs du Parc des Gorilles: Réapproprier Collectivement du Secteur Marconi-Alexandra (Montreal, Canada)

First Submitted By hmadenian

Most Recent Changes By Scott Fletcher, Participedia Team

General Issues
Environment
Planning & Development
Specific Topics
Environmental Conservation
Land Use
Public Amenities
Location
Montreal
Canada
Scope of Influence
name:scope_of_influence-key:organization_eg_a_local_business_or_cooperative_using_participatory_methods_to_manage_and_govern_itself
Files
https://s3.amazonaws.com/uploads.participedia.xyz/dcc70063-525d-4592-95f9-d70fa64bdff1_InfoGraphicHandout_8.5x11_12-08-17ENGLISH.pdf
Links
http://www.parcdesgorilles.net/
http://parcdesgorilles.blogspot.ca/
https://www.facebook.com/LesAmisDuParcDesGorilles/
Start Date
Ongoing
Yes
Time Limited or Repeated?
A single, defined period of time
Facilitators
No
Face-to-Face, Online, or Both
Both
Decision Methods
Not Applicable
Communication of Insights & Outcomes
Public Hearings/Meetings
New Media

Les AmiEs du parc des Gorilles regroupe des résidents du quartier de la Petite-Patrie de Montréal souhaitant se ré-approprier collectivement un terrain du secteur Marconi-Alexandra pour y restaurer un espace naturel urbain et y développer un parc public aménagé.

Problems and Purpose

La destruction sans permis par un promoteur immobilier, de la jungle urbaine du quartier de la Petite-Patrie de Montréal, a poussé les résidents du quartier à se regrouper, sous la forme d’un comité de vigilance dans un premier temps puis en OBNL (Organisme à But Non Lucratif), pour mobiliser la communauté autour de la ré-appropriation publique de ce terrain.

Background History and Context

Situé dans l’ancien quartier industriel de la Petite Italie à Montréal, le terrain situé au coin de rues Beaubien et Saint-Urbain a hébergé des usines pendant une partie du 20ième siècle avant d’être laissé en friche par la compagnie de chemin de fer canadienne, Canadien Pacifique. Une jungle urbaine spontanée se développe alors sur ce terrain. La Ville de Montréal y voit un potentiel pour le développement d’un parc linéaire dès 1991 et montre son intérêt pour l’acquérir. Alors que le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont et De Castelnau, intégrant ce terrain comme projet de parc public, est à l’étude à la Ville de Montréal, le terrain est vendu à un promoteur immobilier, Olymbec, en 2012.

Le 18 mai 2013, Olymbec abat une cinquantaine d’arbres matures et réalise des travaux de terrassement du terrain, sans permis nécessaires, réduisant ainsi à néant la jungle urbaine. Le lendemain de à cet événement, les résidents du quartier forment une assemblée publique improvisée débouchant sur la création d’un comité de vigilance nommé Les AmiEs du parc des Gorilles, les gorilles faisant référence aux résidents du quartier qui habitent cette jungle urbaine détruite.

Organizing, Supporting, and Funding Entities

Les AmiEs du parc des Gorilles est une initiative citoyenne née en 2013 en réaction à la destruction de la jungle urbaine du quartier, sans permis, par le promoteur immobilier Olymbec. Cette initiative est soutenue par la mairie d’arrondissement. En novembre 2015, après plus de deux ans de mobilisation, les AmiEs du parc des gorilles s'incorporent en organisme à but non lucratif (OBNL). Les AmiEs du parc des gorilles Inc. deviennent l'interlocuteur entre la communauté et l'arrondissement de Rosemont pour l'aménagement et la cogestion du parc.

Participant Recruitment and Selection

Savez-vous comment les participants ont été recrutés? Aidez-nous à compléter cette section!

Methods and Tools Used

La démarche des AmiEs du parc des Gorilles s’appuie sur les principes de l’écologie sociale : la valorisation de la diversité écologique et humaine, la reconnaissance de l’interdépendance des fonctions sociales et environnementales, la décentralisation des pouvoirs, l’autonomie des collectivités et la participation populaire. Leur objectif est de mobiliser la communauté autour de la ré-appropriation publique de ce terrain pour en faire un lieu répondant aux besoins des résidents et non à ceux des entreprises et promoteurs investissant dans le quartier.

Les AmiEs du parc des Gorilles est composé d’un noyau de résidents actifs qui se rencontre régulièrement, fait pression et travaille avec le maire d’arrondissement, fait du porte à porte pour sensibiliser les autres résidents du quartier, organise des événements sur le terrain etc.Un blog et une page Facebook ont rapidement été mis en place afin d’informer et mobiliser les citoyens sur le projet. Puis, un site internet a été créé après trois ans de mobilisation.

What Went On: Process, Interaction, and Participation 

Le 18 mai 2013, Olymbec abat une cinquantaine d’arbres matures et réalise des travaux de terrassement du terrain, sans permis nécessaires, réduisant ainsi à néant la jungle urbaine.

Le lendemain de à cet événement, les résidents du quartier forment une assemblée publique improvisée débouchant sur la création d’un comité de vigilance nommé Les AmiEs du parc des Gorilles, les gorilles faisant référence aux résidents du quartier qui habitent cette jungle urbaine détruite. 

En parallèle de l’occupation de l’espace par les citoyens, un travail de collaboration est rapidement initié avec la mairie de l’arrondissement de Rosemont Petite-Patrie qui adopte dès le 29 mai 2013 une motion pour changer le zonage du terrain et en faire un terrain zoné « vert » sur lequel aucune construction ne peut être faite, cette réserve foncière est valable jusqu’à mai 2017. Malgré cette motion, Olymbec débute des travaux d’excavation sur le terrain et le transforme en stationnement en août 2013. La Ville de Montréal s’engage alors formellement à acquérir le terrain et à transférer à l’arrondissement le budget nécessaire à l’aménagement d’un parc en cogestion avec les AmiEs du parc des Gorilles.

En juin 2014, les AmiEs du parc des Gorilles ont utilisé l’opération 100 en un jour Montréal, un mouvement d’actions citoyennes qui vise à se réapproprier la ville, pour sensibiliser le public à leur action, avec l’installation de bacs de plantes, de palettes de bois comme mobilier urbain ou encore de pochoir à l’effigie du mouvement citoyen sur des blocs de béton

En juin 2015, après avoir toléré pendant un peu plus d’un an diverses installations sur le terrain, comme des bacs de fleurs par exemple, Olymbec a mis en demeure deux membres du comité citoyens des AmiEs du parc des Gorilles en leur donnant cinq jours pour démanteler les installations sous peine de les tenir personnellement responsables des coûts liés à l’opération. Cette action est perçue comme une démarche d’intimidation alors que la vision d’aménagement du parc a été dévoilée quelques jours plus tôt dans la presse locale. Ce travail a été réalisé par les citoyens en collaboration avec l’Écoquartier Rosemont - La Petite-Patrie. Les citoyens procèdent finalement au nettoyage du terrain et évitent ainsi des poursuites.

En septembre 2016, les AmiEs du parc des Gorilles s’associe au Conseil régional de l’environnement de Montréal et participent à la cinquième édition du PARK(ing) Day, un événement qui vise à remettre en question l’occupation de l’espace public par la voiture en ville, concept développé par Rebar. Les citoyens sont invités à venir se faire prendre en photo devant le site du futur parc des Gorille sur le site Internet et la page Facebook des AmiEs du parc des Gorilles. Des selfies peuvent aussi être postés avec le mot-clic #PasUnParking.

A moins de cent jours avant l’expiration de la réserve foncière, les AmiEs du parc des gorilles demande à la Ville de Montréal d’initier un processus d’expropriation d’Olymbec afin de permettre à l’arrondissement d’aller de l’avant avec l’aménagement d’un parc en cogestion avec les AmiEs du parc des Gorilles. Ils invitent les citoyens à contacter Russel Copeman, responsable de la gestion et la planification immobilière à la Ville de Montréal, qui avait promis d’acquérir le terrain dans les meilleurs délais en septembre 2014. Ils divulguent le numéro de téléphone de son bureau d’arrondissement ainsi que son adresse courriel, un lien vers sa page Facebook et son compte Twitter.

C’est finalement le 10 mars 2017 que la Ville de Montréal lance le processus qui mènera à l’acquisition du terrain par expropriation. Le prix de la transaction sera déterminé par un juge administratif après avoir entendu les deux parties.

Influence, Outcomes, and Effects

C'est grâce à une mobilisation rapide, dès le lendemain de l'événement, et continue, sur plusieurs années, que les résidents du quartier ont réussi à sensibliser les élus, les médias et la population autour de l'avenir de ce terrain. L'occupation du terrain, la tenue d'événements et l'utilisation des médias sociaux ont permis d'agir en off et online pour toucher un plus grand nombre de personnes et faire plus de bruit. 

Analysis and Lessons Learned

Avez-vous une analyse de cette initiative? Aidez-nous à compléter cette section!

See Also

References

http://mais.simonvanvliet.info/developpement-sauvage/

http://journalmetro.com/local/rosemont-la-petite-patrie/actualites/797633/sommes-de-quitter-le-parc-des-gorilles/

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/443499/parc-des-gorilles-des-citoyens-sommes-par-olymbec-de-nettoyer-le-terrain

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/419144/le-parc-des-gorilles-devrait-renaitre-de-ses-cendres

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/493912/montreal-exproprie-le-parc-des-gorilles

External Links

http://parcdesgorilles.blogspot.ca/

http://www.parcdesgorilles.net/

https://www.facebook.com/LesAmisDuParcDesGorilles/

Notes

Lead image: Les AmiEs du Parc des Gorilles | Facebook https://goo.gl/CAFHFe